Amérique du Sud

Die Länder des südamerikanischen Kontinents produzieren fast die Hälfte des Kaffee - Aufkommens weltweit. Für den Export liefern sie Kaffeesorten, die sich für Mischungen gut eignen. Ein Teil der Ernte wird selbst verbraucht - er erfüllt nicht die geschmacklichen Erwartungen der verwöhnten Konsumländer.

Brésil

Le Brésil est considéré comme un géant sur le marché du café. Il y pousse environ quatre millions de caféiers; 75% de la récolte est produite par des petits cultivateurs.

Sur le marché international, le café du Brésil généralement lavé et séché au soleil est réparti entre les catégories «Brazils», «Milds» et «Other Arabics».

Le Brésil produit la majeure partie des robustas de qualité standard vendus dans les supermarchés. Le robusta brésilien se vend comme Conillon et participe ainsi avec environ 15% à la production totale du café.

La Colombie

La Colombie est le plus grand pays producteur de fèves d’arabica et le premier exportateur mondial de café brut lavé. Les régions de culture se situent sur les contreforts des Andes.

Les plantations les plus importantes se trouvent à Medellín, Armenia et Manizales. Ces trois régions sont connues sous le nom de MAM. D’autres excellentes zones de culture se situent à Bogotá et Bucaramanga.

Le café colombien est doux, bien équilibré et souvent dit «velouté». Il est contenu dans de nombreux mélanges de café, mais également vendu pur.

Venenzuela

La meilleure région de culture est l’Etat fédéral de Táchira, au sud-ouest. Les cafés considérés comme les meilleurs sont le Montebello de San Cristóbal de Táchira, le Mirama de Rubio de Táchira, le Granjia de Timote de Mérida et l'Ala Granjia de Santa Anna de Táchira.

Des noms tels que Maracaibo, Mérida et Trujillo, ainsi que Filomena et Gúcuta sont synonymes de qualité.

Le café vénézuélien a un arôme incomparable: léger et délicat, avec très peu d’acidité. Il est donc approprié pour être vendu en mélange ou pur.