Recycle: un projet de partenariat

La taxe anticipée de recyclage contribue au succès du recyclage

Chaque appareil électrique renferme de précieuses matières premières. C’est la raison pour laquelle les appareils usagés sont démontés et les composants récupérés sont réinjectés dans le circuit. En Suisse, par exemple, la Fondation pour la gestion et la récupération des déchets en Suisse (SENS eRecycling) a créé un dispositif national de reprise des appareils électriques et électroniques et des ampoules. Ses prestations sont financées par les consommateurs à travers la taxe anticipée de recyclage (TAR). Les coûts des infrastructures de collecte, logistiques et de recyclage sont ainsi supportés solidairement. 

Afin d’assumer pleinement notre responsabilité de fabricant, nous avons rejoint ce dispositif volontaire et contribuons au traitement des déchets en Suisse. Dans ce cadre, nous déclarons régulièrement le nombre et le type des appareils que nous vendons et nous nous acquittons des contributions à l’élimination correspondantes. Le montant de la contribution par appareil est prescrit et défini dans une liste des tarifs et des appareils.

Le dispositif de reprise permet à nos clientes et clients d’éliminer correctement leurs appareils usagés près de chez eux en toute simplicité, ce qui contribue largement au taux élevé de collecte et de recyclage observé en Suisse. Nous recyclons dans les règles de l’art 100 % des appareils que nous reprenons nous-mêmes par l’intermédiaire du service après-vente de V-ZUG.

Il existe des systèmes de reprise identiques ou similaires dans tous les pays européens dans lesquels nos produits sont vendus. En Asie et en Australie, le recyclage est pris en charge par des organisations privées et V-ZUG collabore avec les partenaires concernés.

À la fin du cycle de vie

Notre objectif est d’augmenter sans cesse notre taux de recyclage. À l’automne 2020, nous avons demandé dans cette optique à notre partenaire Immark AG Schattdorf de recycler 10 tonnes d’Adora dans un lot séparé afin de rechercher des possibilités d’optimisation. Outre l’acier, l’aluminium et le cuivre, nous utilisons plusieurs types de plastique dans nos appareils. Nous souhaitons réduire le nombre de types de plastique et n’utiliser des matières plastiques que là où c’est nécessaire. Autre potentiel: les moteurs, les condensateurs, les câbles et les cartes imprimées peuvent être retirés entièrement. Ensemble, nous voulons identifier d’autres opportunités de développer les appareils ménagers de demain avec une recyclabilité maximale.

Limiter les déchets de production

Nous veillons à ce que nos processus de travail génèrent le moins de déchets possible et nous nous efforçons de recycler la majeure partie des matériaux. Les déchets d’estampage purs issus des processus de fabrication sont automatiquement triés dans des conteneurs prévus à cet effet, puis acheminés vers la filière de recyclage. Outre du métal, nos processus de production, de développement et de gestion génèrent également du carton, du papier et du bois. Les matières que nous ne pouvons plus réinjecter dans le circuit sont éliminées de façon appropriée. Nous recyclons environ 80 % des matériaux, y compris les appareils repris.