Make: fidèles aux valeurs suisses

Investissements à domicile

Normes de formation élevées, force d’innovation, infrastructures de pointe, qualité de vie et marque Suisse accroissent notre compétitivité et nous permettent de faire rayonner le label «Swiss Made» partout dans le monde, aujourd’hui comme demain. Afin d’être en mesure de poursuivre avec succès nos activités de recherche, de développement et de production sur le site de Zoug, nous préparons notre site industriel et scientifique pour l’avenir et investissons dans des sites durables sur le plan social, économique et écologique. Avec le Tech Cluster de Zoug (TCZ), notre site historique voit naître, en étroite collaboration avec d’autres partenaires, un quartier de l’innovation intégré pour V-ZUG, la région économique de Zoug et le pôle industriel suisse. Nous voulons montrer la voie et définir de nouvelles normes. Les phases actuelles et prévues du projet sont présentées sur l’illustration ci-dessous.

De l’énergie renouvelable directement sur place

À partir de fin 2022, le Multi Energy Hub (MEH) approvisionnera le site et le voisinage en énergie issue de sources durables, faisant du TCZ un fournisseur local important. Les sources d’énergie utilisées seront la chaleur résiduelle, les eaux souterraines et les eaux du lac de Zoug (réseau Circulago). L’un des éléments centraux du projet est la production et la distribution d’électricité sur le site, qui vise une autosuffisance maximale en s’appuyant sur le photovoltaïque, le stockage de l’électricité et l’e-mobilité, ainsi que, à l’avenir, le power-to-gas. 

La nouvelle centrale, qui abrite des échanges entre tous les flux d’énergie et des milieux, est située dans le magasin à hauts rayonnages ZUGgate. L’utilisation d’énergies renouvelables variables impose des exigences élevées en matière de stockage de l’énergie et de contrôle de la consommation. Dans le cadre du Multi Energy Hub, il doit donc être déterminé comment l’énergie excédentaire peut être utilisée ultérieurement, par exemple via la transformation de l’électricité en chaleur ou en gaz. Cette tendance de la convergence des réseaux est complétée par la connexion énergétique des volets mobilité, immobilier et industrie. Par exemple, l’énergie solaire peut être transformée en énergie hydraulique et être utilisée pour recharger les piles à combustible des véhicules électriques. Ainsi, l’objectif d’autosuffisance énergétique visé par le Cluster prend également une toute nouvelle dimension dans le domaine de la mobilité.

La chaleur quand elle est nécessaire

La fabrication de nos appareils nécessite de l’énergie, mais produit aussi de la chaleur résiduelle. À l’avenir, nous voulons intégrer cette chaleur résiduelle à notre système d’approvisionnement. En été, nous stockerons la chaleur industrielle dans les eaux souterraines et la récupérerons par exemple en hiver pour chauffer nos locaux. Cependant, nous ne prévoyons pas d’intégrer l’ensemble de nos processus de production au réseau de chaleur résiduelle du MEH. La chaleur est une énergie qui est vite perdue. La proximité – dans l’espace comme dans le temps – est préférable. Nous pourrons, par exemple, réinjecter directement la chaleur résiduelle issue de l’émaillage dans les installations en amont sans transiter par le MEH. 

Construire, mais de façon durable

Nous appliquons nos propres principes dans la réalisation de nouveaux bâtiments écologiques. Nous étudions les possibilités concrètes sur place et misons sur les projets phares. Nous mettons l’accent sur les constructions en bois, la réduction et l’optimisation du béton, ainsi que les bâtiments compacts. Bien que le bilan carbone du béton soit relativement mauvais, nous n’y renonçons pas catégoriquement, mais l’utilisons quand il présente des avantages. La collaboration avec l’ETH-Spin-off Neustark, par exemple, illustre notre approche. Pour le béton, nous utilisons du granulat recyclé issu de travaux de démantèlement à la place du gravier et du sable. Ce granulé est également traité au CO2. Ce traitement réduit sa porosité et permet d’utiliser moins de liant à base de ciment. Et comme le granulé fixe le carbone de façon permanente, il stocke ce gaz nuisible pour le climat, qui s’échapperait sinon dans l’atmosphère. 

Le bois et le photovoltaïque pour les nouveaux bâtiments

Nous avons choisi le bois comme matériau de construction pour le deuxième étage du hangar Zephyr, à Zoug. Nous réduisons ainsi les émissions de gaz à effet de serre d’environ deux tiers par rapport à une construction métallique. La construction génère moins d’émissions de CO2 et la structure en bois fixe le carbone plus durablement. Les surfaces inclinées de la toiture permettent non seulement un éclairage naturel, mais peuvent aussi accueillir notre plus grande installation photovoltaïque à ce jour.

 

Pour le nouveau bâtiment de V-ZUG Technologie de réfrigération SA à Sulgen, nous avons également créé les conditions nécessaires pour un approvisionnement en énergie respectueux de l’environnement. L’installation solaire sur le toit produit de l’électricité renouvelable. Et grâce à l’exploitation des eaux souterraines, la pompe à chaleur intégrée couvre jusqu’à 80 % des besoins annuels de chauffage avec un bilan carbone neutre. 

La verticalité pour optimiser le processus de production

Le complexe Zephyr est à l’image du pôle de production suisse, tout en symbolisant l’avenir de l’entreprise – mais aussi son histoire. Les investissements dans les nouvelles installations de production associent les exigences de qualité inscrites dans la tradition de V-ZUG à une efficacité accrue et à une vision industrielle comme urbanistique. À partir de 2023, la nouvelle usine Zephyr Est formera une ligne de production unique avec le Mistral, mis en service en 2016, et le magasin à hauts rayonnages ZUGgate, assurant un flux de marchandises optimal. La nouvelle installation s’appuie sur le principe de la concentration verticale. La production est répartie sur plusieurs étages et divisée selon ses processus: de cette manière, les composants sont classés et assemblés le plus efficacement possible après leur livraison. Les processus connexes sont envisagés et traités comme une unité et ne sont pas séparés en fonction des surfaces disponibles. Cette verticalisation permet à V-ZUG de gagner en efficience, réduisant ainsi la surface au sol nécessaire sur le site seule une petite partie de la surface au sol d’une usine. Il en résulte une réduction des cycles et des stocks – au total, un doublement de l’efficacité des surfaces.

Mobility Hub Zoug Nord

La mobilité est une question importante et nous souhaitons que nos collaborateurs puissent adopter une mobilité durable aussi facilement que possible. Avec le grand parking qui sera disponible en 2022 au nord du site, notre personnel et nos visiteurs pourront profiter d’un remarquable raccordement aux transports urbains sans surcharger le réseau routier. Le Mobility Hub est directement relié à la rocade Zoug-Baar et disposera d’un parking intelligent grâce à de nombreuses fonctionnalités: outre des bornes de recharge pour voitures électriques, les usagers auront également à leur disposition des vélos et des scooters électriques, et même un bus automoteur, pour se déplacer rapidement sur le site et dans la ville. 

Le Mobility Hub contribuera activement à faire de la ville de Zoug une Smart City. Dans une société qui doit faire la part belle aux véhicules autonomes et où la «Mobility as a Service» se détachera du trafic automobile classique, un hub de ce type peut jouer le rôle de laboratoire permettant de tester, d’expérimenter et d’améliorer de nouveaux concepts de mobilité. Le Mobility Hub sera raccordé au MEH afin que, par exemple, l’électricité solaire puisse être utilisée pour recharger les véhicules.